Nous sommes le 15 Déc 2017, 09:26

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 17 Nov 2017, 23:47 
Hors ligne

Enregistré le: 07 Nov 2017, 18:28
Messages: 6
Bonjour à tous,

J’ai eu la désagréable surprise de découvrir en octobre 2016 de petites bulles sur la coque de mon Cap Camarat 715WA âgé de 6 ans, essentiellement sur les zones difficiles à stratifier : inflexions de la coque, step de la carène, nervures.
Le SAV de Jeanneau m’a certifié en novembre 2016 qu’il s’agissait d’osmose après avoir analysé la coque et constaté la présence d’acide acétique.

J’ai donc fait procéder aux travaux de reprise de la coque, …MAIS je me suis aperçu en reprenant le bateau en juin 2017 :
• que le SAV Jeanneau n’a jamais procédé à quelque analyse que ce soit sur la coque :shock:
• qu’en fait le magasin chez qui j’avais déposé le bateau et le chantier de réparation n’avaient pas mesuré d’humidité dans la coque à la sortie de l’eau, ni constaté d’odeur d’acide acétique en perçant les cloques.

J’ai donc tendance à penser que les cloques sont en fait dues à un problème de débullage survenu lors de la fabrication, et je suis actuellement en discussion avec le fournisseur sur ce point.
Quelqu’un d’entre vous a-t-il déjà connu ce type de problème sur son bateau ?

Bonne soirée.

Eric


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Nov 2017, 06:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Mar 2009, 18:42
Messages: 3324
Localisation: 62880Annay
Bonjour,

Une recherche sur ce forum de la mer serait peut-être plus appropriée

http://www.hisse-et-oh.com/forums/rechercher


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Nov 2017, 08:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Mar 2009, 12:01
Messages: 498
Localisation: Seneffe (Be) Canal Charleroi Bruxelles
Hél'eau
L'osmose est un phénomène presque inévitable sur une coque polyester surtout si elle reste à l'eau en permanence (certains avance un minimum de 3 mois de séchage par ans).
Il y a quelque années j'ai assisté un néo plaisancier dans ses démarches d'achat et nous avions fait faire une expertise qui à révéler l'osmose de la coque.
L'expert nous a expliqué que:
1-l'osmose n'affecte la valeur d'un bateau que si elle évolue vite, autrement dit il est normal d'en trouver sur tous les bateaux testés dès la mise a sec.
2- pour avoir une bonne evaluation il faut faire plusieurs mesure espacées dans le temp.
3- l'osmose étant un processus de dégradation lent du matériaux (comme l'oxidation de l'acier), il est gérable.
Dans le cas précis de cet achat il avais préconisé d'acheter le bateau avec une clause qui imposais la prise en charge du traitement par le vendeur si les mesures révélais une grave augmentation du problème 12 mois après la vente. Chose possible puisque le vendeur est un pros de la location.

Dans le cas de découverte sur un bateau de 6 ans d'un problème, dont on n'est pas sûr que c'est de l'osmose, il faut regarder la garantie et si ce risque est couvert il faut faire procéder a une expertise par un expert reconnus par les tribunaux qui ,définira la nature du problème, proposera des solutions et qui pourra traiter avec le fournisseur, ce qui à généralement plus de poids que si le client se charge seul des négociations.

Willy


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Nov 2017, 21:11 
Hors ligne

Enregistré le: 07 Nov 2017, 18:28
Messages: 6
Bonjour Cayor et merci pour ton conseil : j'ai sollicité également le forum Hisse et Ho, et les membres qui m'ont répondu sont plutôt de mon avis, en s'étonnant d'un diagnostic d'osmose sur un bateau de 6 ans qui passe plus de 6 mois par an hors de l'eau.

Bonne soirée


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Nov 2017, 21:24 
Hors ligne

Enregistré le: 07 Nov 2017, 18:28
Messages: 6
Bonsoir Willy,

Bien d'accord avec vous sur le protocole que vous proposez, ...mais les travaux de réparation de la coque ont été réalisés à ce jour.

J'ai en effet fait confiance au SAV Jeanneau quand il m'a affirmé par écrit qu'il avait analysé la coque et constaté la présence d'acide acétique dans les cloques, ce qui m'a amené à admettre la présence d'osmose (non prise en garantie) et donc à passer commande des réparations.

Vous imaginez combien j'ai été scandalisé de constater plus tard qu'en fait le SAV Jeanneau ne s'était pas déplacé sur place, qu'il n'avait fait aucune analyse de la coque et qu'enfin il avait tenté de se dédouaner en faisant référence aux indications que lui auraient données le concessionnaire, ce que ce dernier réfute fermement.

Bonne fin de week end.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 20 Nov 2017, 00:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Mar 2009, 12:01
Messages: 498
Localisation: Seneffe (Be) Canal Charleroi Bruxelles
Là, l'expertise seule ne sera pas suffisante... Un avocat s'impose....
Si je résume , dans un premier temps le client constate un défaut que le fabriquant impute a de l'osmose laquelle n'est pas couverte par la garantie. Un défaut d'ébullage tombait -il sous le coup de la garantie?
Avez-vous toujours les documents du fournisseur? Avez-vous fait des photos des premières constatation? Avez-vous un contract avec l'entreprise qui a fait les "réparation"? Avez-vous un document qui atteste que le concessionnaire n'a pas fait d'expertise même sommaire?
Si vos réponses sont à 80% oui, une procédure peut se tenter. Si le bateau est couvert par une défense en justice, elle prendra souvent en charge l'analyse du dossier par un juriste spécialisé.
Reste à voir si le jeu vaux la chandelle...
Aujourd'hui, il est evident que dès le début, il eu été judicieux de recourir a un expert pour verifier les arguments du fabriquant. Même maintenant, il peut encore aider.

Willy


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Déc 2017, 18:43 
Hors ligne

Enregistré le: 07 Nov 2017, 18:28
Messages: 6
Bonjour à tous.

Je tenais simplement à vous dire, en conclusion de ce dossier, que le SAV de Jeanneau et la direction du groupe ont décidé de prendre à leur charge la totalité des travaux de remise en état de la coque.

Ceci confirme à mon sens que les cloques sont bien à priori dues à un problème de fabrication lors de la stratification et non à un phénomène d’osmose lié au vieillissement naturel du gelcoat.

Je salue la décision finale du patron du SAV de Jeanneau, qui a su reconnaître la maladresse de ses équipes dans la prise en compte initiale de ce dossier. :grin:

Joyeux Noël à tous !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Déc 2017, 19:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Mar 2009, 12:01
Messages: 498
Localisation: Seneffe (Be) Canal Charleroi Bruxelles
Super!

Voila une affaire qui se termine bien. et surtout, il faut noter que Jeanneau est capable de constater ses erreurs et, au final, de prendre ses responsabilités. C'est rare dans le monde des grandes sociétés industrielle et il est bon de le faire savoir.
Merci pour le retour

Willy


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group

carte

Aqua Gps Mail Fluvialnet.com adhf-f.org
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com